Nos services
G.S. Dubois Excavation, Drain français & imperméabilisation

Les margelles

LES MARGELLES

Pour éviter les risques d’infiltration d’eau par les fenêtres de sous-sol, il est important de laisser un dégagement d’au moins 200 mm (8 pouces) entre le terrain fini et le dessous de la fenêtre.

Votre habitation possède peut-être déjà des margelles ou l’aménagement de votre terrain et la hauteur de votre fondation font que vous n’en avez pas besoin. Une margelle est une protection en acier, en pierre, en béton ou en bois, fixée à la fondation et qui sert à retenir le sol, permettant ainsi de relever le niveau du terrain de part et d’autre et devant la fenêtre, tout en assurant un dégagement adéquat devant celle-ci.

En revanche, si vous devez modifier l’aménagement de votre terrain, consultez d’abord la section Fondation-Drainage des eaux de surface pour faire le nivellement autour du bâtiment. Selon le type d’aménagement que vous voulez réaliser et en fonction de la hauteur des fenêtres de votre sous-sol, il est possible que vous ayez besoin d’installer des margelles.

Si vous devez installer une margelle, celle-ci doit être suffisamment large et profonde pour assurer un espace adéquat devant la fenêtre, car elle peut servir d’issue en cas d’urgence. Vous devez, dans ce cas, prévoir une profondeur d’au moins 550 mm (22 po) devant la fenêtre.

Le fond de la margelle devrait être creusé à au moins 400 mm (16 po) sous le bas de la fenêtre. Celui-ci devra être rempli d’un remblai granulaire d’une épaisseur de 150 à 200 mm (6 à 8 po). Laissez toujours un dégagement de 150 mm (6 po) sous le bas de la fenêtre.

Vous devrez également creuser un trou jusqu’au-dessus du drain français qui fait le tour de votre fondation. Vous placerez ensuite un tuyau de drainage perforé à la verticale qui acheminera l’eau vers le drain du bâtiment.

Il est ensuite recommandé de placer une grille sur le dessus du tuyau de drainage pour éviter que des débris importants ou des objets viennent l’obstruer.

Vous devez toujours dégager les margelles en hiver pour assurer la sécurité des occupants et pour éviter des infiltrations d’eau. De plus, toujours retirer les débris, les feuilles et le gazon coupé et dégager l’orifice du drain pour assurer un drainage adéquat.

FONDATIONS - DRAINAGE DES EAUX DE SURFACE

Dans la sous-section 9.14.6 du CNB-MQ, on rappelle que la présence d'une importante quantité d'eau au périmètre des fondations favorise l'infiltration d'eau et augmente la profondeur de pénétration du gel dans le sol. Pour réduire la pression d'eau sur les fondations et éviter que les drains français (périmétriques) ne soient saturés, on favorisera l'évacuation de l'eau par des pentes de terrain et par le prolongement du conduit des descentes pluviales. On se gardera également de planter de la végétation trop près des fondations pour éviter le surplus d'eau causé par l'arrosage et ne pas entraver l'écoulement de l'eau de surface.

Pente conseillée

Pour favoriser le drainage de surface, le terrain doit être aménagé de façon à ce que la pente du sol fini éloigne les eaux de surface du bâtiment. En principe, une pente de 2% à partir du mur de fondation devrait être suffisante pour assurer l'éloignement de l'eau des fondations. Par contre, comme il est fréquent que le remblai s'affaisse au périmètre de la fondation, il serait préférable que la pente soit d'environ 10% sur les premiers 6 pi (1,8 m). De plus, les descentes pluviales des gouttières qui ne sont pas raccordées à l'égout doivent être prolongées de manière à éloigner l'eau de pluie du bâtiment.

Drainage des margelles

Lorsque le drainage des margelles (puits autour des fenêtres du sous-sol) s'effectue vers les semelles de fondation, le drain intérieur de la margelle doit être dirigé vers le système de drainage de la fondation.

CONTACT
1000 caractères restants